S'il y a bien un domaine où la taille compte plus que tout, c'est bien dans l'art du bonsai. Un des objectifs du bonsaï est de miniaturiser la nature et les arbres en particulier. Exprimer toute l'émotion que l'on peut ressentir devant un arbre en pleine nature à l'échelle d'un bonsaï qui tient dans une seule main. C'est une réflexion que je suis faite depuis longtemps et j'en étais arrivé à écrire le présent article il y a quelques mois mais sans le publier, c'est chose faite aujourd'hui.

Plus c'est GROS, plus c'est BEAU

La taille des feuilles, la taille des entre-noeud, la taille des pots, la taille des grains de substrat. La taille, toujours la taille. C'est le mot qui revient constamment dans les discours de tout bonsai-ka. Nous recherchons la miniaturisation des arbres et pourtant on constate dans les expos et les jardins des amateurs une course à la grosseur, une course à la taille, une course au gigantisme. "ça y est, il a pété un cable" êtes vous certainnement en train de penser. Mais pas du tout, on veut des arbres nains mais un gros tronc avant tout.

Et chez les japonais ?

La règle japonaise parle d'un rapport de 1/6 pour la largeur du tronc par rapport à sa hauteur. C'est-à-dire qu'un tronc de 5cm de large doit porter un bonsai de 30cm de haut maximum. Cette norme ne s'applique certes pas aux lettrés mais j'ai parfois (souvent) l'impression que l'on en fait en occident une obligation dans la création de bonsaï. Un bonsai ne pouvant pas être accepté si son tronc n'est pas énorme ! Quid de l'élégance, de la fuidité, de la féminité des troncs fins qui s'élance vers le ciel et portent haut leurs fines branches ? Il y a un monde entre le sumo et la ballerine. L'un n'est pas forcément plus beau que l'autre, le second n'est pas plus gracieux que le premier et chacun a sa place dans le monde du bonsai. Je ne suis certainnement pas le seul bonsaï-ka à partager cet avis (et j'en connais d'autres et non des moindres) mais nous faisons parti d'une minorité. Et pourtant on dit souvent : Tout ce qui est petit est mignon.

Rejoignez le mouvement

Alors vous aussi rejoignez le mouvement : Luttons tous ensemble contre l'Obésité des Bonsaï en Europe...  
Merci à Nicolas Kitora du blog kitora bonsai pour l'autorisation d'utiliser la photo de son arbre donc vous pouvez trouver l'évolution sur ce lien : évolution d'un lettré de juniperus