larve du charançon des vignes Je devrais plutôt parler de dégâts des larves du charançon car ce sont bien elles que j'ai trouvé dans le pot de ce mini érable japonais. Elles ont grignoté le pourtour du tronc de ce petit palmatum à qui il ne reste plus qu'un petit passage de sève dans une bande d'écorce large de quelques millimètres. Les larves du charançon (appelé aussi otiorhynque) peuvent faire beaucoup de dégâts sur vos plantes en pots. En été, les coléoptères adultes d'otiorhynque mangent les feuilles et le reste du temps, la larve dévore les racines (moins en hiver car la larve hiverne pour se transformer en adulte) . En ce mois de novembre, où je prépare mes plantes à l'hivernage en nettoyant le substrat notamment, j'ai découvert ce tronc dévoré de tous les cotés. Je n'aime pas ce parasite car je sais que les dégâts du charançon peuvent être importants. J'ai déjà perdu plusieurs dizaines de plantes, en particulier des heuchères ou des hostas, à cause du charançon des vignes qui dévore tout la partie racinaire de la plante.

Quand on s'en aperçoit, les dégâts sont déjà bien importants hélas.

colet dévoré par le charançon Hélas la lutte n'est pas égale : le charançon adulte sort la nuit pendant l'été et ce sont tous des femelles pondeuses. Je ne sais pas comment sont les œufs ni où ils sont déposés. Je me suis déjà demandé si n'était pas possible d'avoir du terreau qui soit déjà porteur de ce parasite car infecté par la présence d'œuf. Je parle du terreau car j'en utilise en mélange pour mes kusamono. Mais rassurez-vous les larves du charançon s'installent aussi dans l'akadama, cela aurait été trop facile. Mais je sais aussi que j'en ai moi même importé dans mon jardin en achetant des heuchères contaminés dans une jardinerie. Hélas, trois fois hélas... ...m'en r'tourne au jardin continuer ma lutte en dépotant les plantes susceptibles d'être attaquées et en écrasant ces larves destructrices...