Le meilleur moment pour travailler les racines se situe forcément lors des rempotages, seule période ou l'on peut voir les racines. greffe_racine_burger_001 Sur ce petit érable burger au tronc droit, j'ai profité d'avoir dégagé toutes les racines pour procéder à l'amélioration de son nébari en testant la greffe de racine par approche. Il s'agit d'une zone du nébari où il n'y a pas de racines à la même hauteur que sur le reste du pourtour de l'arbre. C'est un petit arbre tout simple qui possèdent pourtant de bonnes qualité de feuillage et de ramification. Je le soigne depuis quelques années et son problème de nébari ne s'améliorant pas et ne voulant pas procéder à un marcottage, j'ai décidé de passer le pas de la greffe de racine. greffe_racine_burger_002 Après avoir faite une entaille dans le tronc, j'ai inséré la racine préalablement préparée en enlevant la couche d'écorce afin que les cambium des deux parties puissent être en contact. La racine a finalement été bloquée en position par une vis inox dont la tête s'appuie sur la racine. Le tout recouvert de mastic liquide. La même opération a été répétée avec la deuxième racine. Un peu de sphaigne hachée par dessus le substrat pour favoriser la croissance de ces racines et du même coup la prise de la greffe de racine. greffe_racine_burger_003 Le petit truc en plus : favoriser encore cette zone du nébari en déposant un peu plus d'engrais en boulette à cet endroit... Par contre, j'étais tellement concentré sur la technique que j'ai fait la greffe de racine trop bas sur le tronc. Trop tard !

A voir l'année prochaine le résultat de tout ça.

Le meilleur moment pour travailler les racines se situe forcément lors des rempotages, seule période ou l'on peut voir les racines.Sur ce petit burger au tronc droit, j'ai profité d'avoir dégagé toutes les racines pour procéder à l'amélioration de son nébari en greffant par approche deux racines.Il s'agit d'une zone du nébari où il n'y a pas de racines à la même hauteur que sur le reste du pourtour de l'arbre. C'est un petit arbre tout simple qui possédent pourtant de bonnes qualité de feuillage et de ramification. Je le soigne depuis quelques années et son problème de nébari ne s'améliorant pas et ne voulant pas procéder à un marcottage, j'ai décidé de passer le pas de la greffe. Après avoir faite une entaille dans le tronc j'ai inséré la racine préalablement préparée en enlevant la couche d'écorce afin que les cambium des deux parties puissent être en contact. La racine a finalement été bloquée en position par une vis inox dont la tête s'appuie sur la racine. Le tout reccouvert de mastic liquide.La même opération a été répétée avec la deuxième racine.Le tout a été recouvert de sphaigne hachée pour favoriser la croissance de ces racines et du même coup la prise de la greffe. Le petit truc en plus : favoriser encore cette zone du nébari en déposant un peu plus d'engrais à cet endroit...A voir l'année prochaine ou en seront ces deux belles racines et si mon nébari est mieux équilibré. Pourquoi ne pas avoir marcotter ?Pour tenter la greffe et pour ne pas systématiser une solution qui reste parfois assez stéréotypée. Il suffit de proposer un arbre avec un nébari légèrement déviant sur un forum pour que l'on vous propose très rapidement une marcotte.Je ne veux pas d'un arbre parfait mais un arbre vivant qui exprime sa vie, sa puissance...