L'arrivée sur le lieu de l'exposition

Quel monstre nous accueille en ce vendredi soir à Heusden-Zolder ? Un monstre de béton et d'acier domine cette ancienne mine à charbon. Les lieux ont été réinvestit par la ville pour en faire un centre culturel qui accueille exposition, théâtre et autres manifestations. L'équipe du B.A.B nous a accueilli chaleureusement et nous nous sommes dirigés vers le stand de John Pitt où m'attendait ma nouvelle tablette commandée quelques semaines plus tôt chez Doug Mudd. Ensuite, une longue attente nous attendait pour pouvoir faire passer les bonsaï devant l'objectif du photographe officiel du Noelanders Trophy. Un livre regroupant les bonsaï de l'exposition sera édité à l'issue de l'événement.

L'installation de momiji-san

Dans la file d'attente devant le studio photo, les discussions allaient bon train. Peter Warren et toute une équipe s'occupait d'une quinzaine de composition : prendre l'arbre et ses accessoires, les installer pour la photo puis aller les mettre soigneusement en place dans l'exposition. Arrivèrent alors Nicola Crivelli et Enzo Ferrari, puis Frédéric Chenal de Bonsai-san avec sa femme et ses amis. Il y avait aussi Corin Tomlinson qui présentait un orme pumila issu de bouture d'il y a 25 ans. Bref de bonnes occasions de parler entre nous et d'échanger sur notre sujet préféré, les bonsaï. Quelques heures plus tard, je prenais possession de l'emplacement réservé pour mon érable pour y déposer l'arbre sur ma belle tablette. Malheureusement, l'espace alloué était un peu trop petit et la plante d'accompagnement un peu trop près de la tablette. L'exposition est victime de son succès.

Petit aperçu des techniques de transport des bonsaï :