L’orpin de Siebold, Sedum sieboldii, est très bien adapté pour le kusamono ou la plante d’accent notamment par sa grande résistance en pot et sa floraison à l’automne.

Au printemps, le feuillage est plus bleuté et dense et permet aussi de constituer un joli ensemble utilisable en accompagnement d’un bonsaï. Pour une utilisation au printemps, on aura tendance à choisir un pot de taille plus modeste afin de s’harmoniser avec le feuillage encore petit mais la taille du pot joue ici un rôle important dans le développement et l’épanouissement de cette plante qui en tout petit pot semble avoir du mal à se développer.

Ayant déjà expérimenté ce problème de pot avec les Sedum sieboldii, j’ai choisi d’utiliser un pot plus important et surélevé par des pieds pour mon nouveau kusamono de Sedum sieboldii. C’est une poterie de Horst Heinzlreiter. Horst est un grand potier autrichien, qui effectue un véritable travail de recherche sur les formes et les émaux. Du grand art !

Articles recommandés

4 commentaire

      1. Ampelo Psis says:

        Non.
        Je les garde un ou deux ans puis la plante sèche ou au contraire elle pourrit. J’ai essayé plusieurs substrats souvent à base de sable mélangé de terreau avec pumice et pouzzolane fine.
        Quel est ton substrat?

      2. Besnard Didier says:

        Bonjour Xavier,
        Est ce que tu vas à la braderie des jardins du levant?
        Est ce que tu as des graines de Amonatheca laxa variété blanche et rouge , ainsi que des graines de Sisyrhinchium variété biscuitela?
        Est ce qu’il te reste un bulbe de pleonia doreen? La variété est elle très différente de la formosa? (je vois que les bulbes sont plus foncés que ceux de la variété que je possède déjà)
        Cordialement
        Didier

Laisser un commentaire