Arthropodium candidum purpureum

L'Arthropodium candidum purpureum à la mi-avril. Il s'est déjà bien développé.

Une petite mise à jour sur cette vivace que j'ai reçu de mon ami Ian de bonsaieejit.com et qui a un nom pas évident à retenir. En quelques semaines à peine je trouve qu'elle s'est déjà bien développée. Sur le coup, la couleur bronze du feuillage m'a un peu interpellé et je ne voyais pas comment utiliser. Mais Ian m'a envoyé le lien d'une photo d'une de ses connaissances qui a composé un kusamono avec cette plante étrange. Voici le lien : Arthropodium candidum en kusamono
arthropodium candidum en kusamono

Arthropodium candidum en kusamono. Photo et création de Robin Jehan.

Et là le déclic, je me suis bien vu avec un kusamono tel que celui là. Les fleurs apportent la lumière et le bronze du feuillage accentue le contraste. La mienne est en pot de culture. J'ai hésité à la passer dans un pot de kusamono dès maintenant mais j'ai choisi de privilégier la culture ne connaissant pas trop la plante et encore moins ses exigences. J'espère qu'elle va bien se développée quitte à la passer en cours de saison dans un pot encore plus grand si nécessaire. Si je peux l'année prochaine la diviser et en faire une jolie composition ce serait l'idéal. Reste à apprendre d'elle, comment elle pousse, son exposition et ses besoins, et surtout déterminer à quelle période elle fleurit pour voir comment on peut l'utiliser en exposition de bonsaïs. C'est quand même un peu le but des kusamono et encore plus des shitakusa de pour les utiliser pour marquer la saison ou le lien en accompagnement d'un bonsaï.