Lors du Noelanders Trophy 2012, j'ai eu la chance d'exposer Momiji San, un de mes érables japonais,  et j'avais quelques mois avant fait des tests de présentation en essayant l'accord arbre et kusamono. Ne trouvant pas totalement mon bonheur parmi mes shitakusa et kusamono existant, je me suis tourné vers une composition plus récente (préparée pour Bonsaï Autumn 2011) qui s'est révélé un peu trop grande à l'usage. D'ailleurs, Nicola Kitora Crivelli m'en avait touché un mot à Heusden-Zolder et par la suite sur le net.

Une composition en guise de kusamono

kusamono pour exposition bonsai

Le kusamono en juin 2011 prêt pour les expositions BonsaïAutumn 2011 et Noelanders Trophy 2012.

La composition regroupe un Aruncus aethusifolius (le feuillage très découpé), un Acorus gramineus var. 'Gold' miniature (que l'on ne voit presque plus et une Leptinella 'Platts Black' qui s'est bien installée même si elle me semble un peu moins présente qu'avant. J'ai également supprimé une mauvaise herbe du type pissenlit que j'avais à l'origine laisser s'installer pour avoir un élément haut à certaine période de l'année. Cette sauvageonne a été remplacée par une opportuniste : une Saxifraga stolonifera. Cette vivace qui fleurit en juin permet d'annoncer l'arrivée de l'été. Et non plus l'automne, comme prévue lors de la création du kusamono.

Evolution du kusamono

En juin 2011, l'Acorus était alors l'élément principal. Il rappelle les herbes hautes et fines des prairies. La composition est ponctuée par de petites touffes de feuillages aux couleurs automnales avec l'Aruncus (Barbe-de-bouc) dont le feuillage est déjà passé du vert aux rouge orangé et le Leptinella (toujours noir et pourpre) pour annoncer l'arrivée de l'automne . Le pot est une coquille en résine placée à l'envers pour simuler une douce colline  de verdure.

Décembre 2011. L'Acorus n'a pas bougé, le Leptinella prend ces aises, l'Aruncus nain à disparu pour l'hiver.

Décembre 2011 : L'Aruncus disparaît l'hiver, la composition s'allège. l'Acorus est magnifique avec ses reflets jaune vifs. Juin 2013 : quel changement ! Les Acorus Gold qui étaient mon élément principal ne sont quasiment plus visible. L'Aruncus a pris une ampleur que je n'aurais pas soupçonné il y a encore quelques semaines. Il ne semble pas prêt à fleurir mais laissons lui le temps.   Ce kusamono est certainement trop imposant pour accompagner un bonsaï lors d'une exposition mais il peut très bien être exposé seul à différentes périodes de l'année : En été, avec la floraison de la petite saxifrage (qu'il faut contrôler) et des Aruncus. En automne, avec les couleurs flamboyantes de la Barbe de Bouc soutenues par le pourpre-noir du Leptinella.

Juin 2013. Saxifrage en fleur

Il faudra peut-être envisager de modifier cette composition pour équilibrer un peu les masses de chaque plante, voir à la refaire complètement. A suivre...