Lors de mon voyage en Italie pour la Crespi Bonsai Cup, j'ai profité d'un moment de répit pour aller à quelques kilomètres de Parabiago visiter le studio de bonsai créé il y a 7 ans par le célèbre bonsai-ka Salvatore Liporace.

Des yamadori de qualité

Après une route au milieu des rizières, nous sommes arrivés dans un petit village italien de quelques habitants pleins de quiétude : un bon endroit pour créer ! En attendant que Salva rentre également de l'exposition de bonsai de Crespi, nous avons pu prendre le temps de flâner parmi les master-pieces du maître. Admirer ces arbres que nous connaissons et avons admirés en exposition, nous permet d'avoir une autre vision du bonsai. Ces arbres paraissent plus vivant en vrai et dans un jardin que pendant une exposition. Salvatore Liporace travaille une quantité importante d'arbre en grande partie des yamadori. Certains sont à vendre, c'est aussi une pépinière de bonsai où l'on peut trouver ce dont on a besoin pour assouvir notre passion. Il s'est aménagé deux énormes serres froides pour l'hiver et pour le travail. Il y a aussi un jardin japonais qui n'est pas encore terminé : "Il me manque des pierres" et je ne trouve pas celle que je veux, celles que je cherche" nous explique Salva dans son français parfait avec juste cette pointe d'accent italien que tout le monde connait. 😉

Le Studio Botanico : tout pour le bonsai et tout pour plaire

Maggioni Grand Prix, shohin bonsai cup,
les 17, 18 & 19 Mai 2013

La pièce maîtresse de ce lieu est le studio lui-même : impressionnant ! Un véritable temple du bonsai que chacun rêverait d'avoir chez soi : en entrant, on aperçoit une belle collection de pot de tous les potiers (John Pitt, Valuch, ...) de grandes baies baignent de lumière la pièce, de grands murs blancs pour pouvoir faire des démonstrations sous l'objectif d'un appareil photo, l'idéal pour travailler ses bonsai. Passé l'angle de la pièce un grand bureau et encore le long du mur des étagères avec de magnifiques pots offerts au regard, quelques  tablettes, ... Salvatore Liporace nous accueille chaleureusement et nous partageons un café italien (attention, c'est court mais très fort) en discutant bonsaï bien-entendu. La grande nouvelle que nous annonce Salva est l'organisation avec son ami Luigi Maggioni d'une exposition de shohin et mame en mai 2013 : le Maggioni Grand Prix Shohin Bonsai Cup. Que les amateurs se préparent et proposent leurs arbres pour cette exposition de haut niveau consacrée au petits arbres parmi les petits. Un conseil si vous êtes dans le coin, faites le détour pour aller revoir (il n'est pas possible de ne pas connaitre ce maître du bonsai italien) Salvatore Liporace et ses arbres dans son Studio Botanico. Mais attention, il voyage beaucoup pour le bonsaï et il est préférable de prendre rendez-vous pour être certain que le maître des lieux soient là.