L'automne est là avec ses belles couleurs de feuillages. Erables, Cerisiers et autres feuillus sont à leur apogée. Et c'est un spectacle magnifique ! Mais du côté des fleurs, nous ne sommes pas gâtés : asters ou chrysanthèmes sont les rois de l'automne et la liste n'est pas beaucoup plus longue surtout quand on se rapproche de l'hiver. Pourtant, c'est sans compter sur une petite plante peu connue et qui fait de somptueux kusamono ou plantes d'accent. Un variété de saxifrage qui fait tout son effet à l'automne avec sa floraison décalée et qui dure jusqu'à la fin d'année : la Saxifraga fortunei.

Une floraison d'automne

Il est dit qu'elle fleurit à partir de septembre. Chez moi, il faut toujours attendre octobre pour que les fleurs s'ouvrent. Mais elle fleurit pendant plusieurs semaines sans problème. Il faut toutefois la protéger des gels trop forts, des premières chutes de neige. C'est une plante que j'aime rentrer à la maison pour en profiter alors que la nature tout autour de nous s'endort. Mais attention à l'arrosage : il ne faut pas la faire sécher (l’atmosphère des maisons est sèche surtout en hiver avec le chauffage) et ne pas hésiter à la remettre au frais pendant la nuit. A garder le temps d'un weekend, pas plus. Les couleurs des fleurs vont du rose plus ou moins intense, au blanc plus ou moins jaune, plus ou moins vert selon les variétés. J'ai vu dans une pépinière près du Loch Ness en écosse une superbe variété au feuillage jaune magnifique. La taille des feuilles varient selon les espèces mais elle se réduit en étant cultivée en pot.. J'aime bien la laisser seule dans son pot mais elle serait très bien avec d'autres compagnes des zones d'ombre ou mi-ombre.

Conseils de culture de la Saxifraga fortunei

Du côté des parasites, l'une de mes Saxifrage est attaquée chaque année par les pucerons. J'évite de traiter au maximum, Surtout avec des produits agressifs et c'est sûrement pour cela que l’attaque est systématique et récurrente. Un traitement d'hiver devrait régler le problème. La Saxifraga fortunei peut être sujette également au charançon des vignes dont la larve se trouve dans le substrat et dévore les racines. Le charançon est difficile à éradiquer et peut faire des dégâts importants. N'hésitez pas à rempoter la plante pour y déloger au milieu des racines les plus fournies ces petits vers blancs. Et débarrassez vous du substrat si vous constatez qu'il est atteint. Recouvrir la surface du pot avec du gravier (0.5 mm de diamètre) semble aider en empêchant le charançon de pondre dans la terre. Le charançon sort la nuit : pour l'apercevoir, attendez la tombée de la nuit et allez faire un tour dans le jardin… S'il n'y a qu'une saxifrage à avoir sur vos étagères, la Saxifraga fortunei est celle là.