Aujourd'hui, c'est le grand départ pour la Belgique et l'exposition du Noelanders Trophy. Nous devrions arriver dans le milieu de l'après-midi. J'ai hâte d'être arrivé à cette grande fête du bonsaï.

Première étape : installer la présentation de mon bonsaï

Eh oui, la première chose à faire une fois sur place est de prendre connaissance de l'endroit où je dois déposer mon petit arbre (petit, petit, c'est vite dit. Avec c'est 85 cm de haut et 80cm de large, c'est pas un mame non plus...) et ainsi commencer l'installation de la composition bonsaï + tablette + kusamono + jita. Les kakemono (rouleaux japonais) ne sont pas autorisés dans cette exposition. Mais avant cela, je dois retrouver Doug qui a fabriqué une tablette spécialement pour momiji_san, mon érable japonais. Nous avons convenu de nous retrouver sur le stand du potier anglais John Pitt car ils sont compatriotes et se connaissent bien. John est un peu le trait d'union entre nous deux, l'entremetteur ;).

Seconde étape : les professionnels

L'avantage d'arriver la veille d'une grande exposition bonsai est que l'on a la possibilité de voir les offres des pros avant la majorité des visiteurs et ainsi peut-être dénicher une bonne affaire. La liste est longue des gens que je veux aller voir à ce moment-là mais c'est un vrai moment de plaisir que d'échanger avec des pros sur notre passion : John Pitt, Andy Pearson (tous les deux potiers), Tony Tickle (démonstrateur et pro du bonsai reconnu et vendeur de yamadori de qualité), Simon Haddon (Suteki, pots à kusamono), René et Marleen Lecoq (potier belge bien connu), Gordon Duffet (premier stand de potier où je vais me ruer d'ailleurs), et tous les autres aussi.

Et enfin dernière étape du jour

Un bon repas et un bon dodo pour être en forme demain pour the big bonsaï show...