Le printemps n'est pas encore là et pourtant c'est déjà l'effervescence chez les bonsaïka. Une période chargée commence : les rempotages des bonsaïs. Je profite de ce moment pour vous présenter les outils indispensables pour effectuer un rempotage de qualité et faire un petit point sur les techniques à utiliser. Et si vous vous demandez pourquoi rempoter les bonsaïs, aller voir ce billet sur la préparation des rempotages.

Outils de rempotage pour les bonsai petit-arbre.com

Outils de rempotage des bonsaïs

La serpette

J'utilise une serpette pour les rempotages. Elle peut être remplacée par un couteau bien aiguisé même si ce n'est pas tout à fait la même chose. Sa forme lui permet de bien rentrer dans la motte et permet d'avoir plus de force. Avec cet outil, on fait le tour du pot pour couper les racines périphériques et ainsi pouvoir dégager la motte des racines de l'arbre du pot. Cet outil n'est pas forcément indispensable pour le rempotage mais particulièrement utile pour dégager les racines des arbres dont le haut du pot est resserré en haut. La motte racinaire est plus large au milieu et ne peut pas sortir du pot sans intervention sur les racines elles-même.

Le crochet

crochet_rempotage_bonsai_P1120619 Le second outil que j'utilise est un crochet (numéro 2 sur la photo). J'ai fabriqué ce crochet avec un vieux (mais solide) tournevis que j'ai tordu et meuler en pointe avec une meuleuse (ça marche aussi avec une dremel). On trouve aussi ce type de crochet dans le commerce, bien évidemment chez les pros du bonsai.

A quoi sert le crochet de rempotage ?

Son utilité première est un peu la même que la serpette vue précédemment. Il permet en effet d’entamer la motte sur le pourtour afin de sortir l'arbre plus facilement de son pot. Ensuite, il sert à dégager les racines en enlevant le substrat entre elles. On plante la pointe près du nébari et l'on tire vers soit en s'éloignant de l'arbre.

Le bâtonnet ou le stick

Ce qui nous amène au troisième outil : le stick ! J'utilise ce petit bâtonnet plastique mais il est possible de prendre des baguettes en bambou récupérées après votre dernier festin de sushi ou bien de tailler dans un bois solide (une branche de buis par exemple) un bâton plus ou moins gros qui tient dans la main et qui vous permettra de faire le travail. On parle là de dégager les racines en enlevant le substrat à l'aide du crochet et du stick.

Une paire de ciseaux

serpette_rempotage_bonsai_P1120598Oui une paire de ciseaux à bonsaïs mais réservée aux racines. En effet, lorsque vous coupez les racines, il reste toujours un peu de substrat, de fin gravier qui vont abîmer les lames. Le tranchant n'est plus impeccable et il est donc hors de question d'utiliser ces ciseaux pour les branches par la suite. Certains préfèrent des ciseaux plus gros. De mon coté, j'aime bien ceux là car je fais facilement la différence avec mes ciseaux à branches grâce à leur poignées colorées et que je n'ai pas de grosses. Pour les grosses racines, utilisez une pince concave !

Des petits cavaliers

Ces cavaliers (numéro 5) ne surgissent pas de la nuit mais pourront vous sauver la mise lorsque vous voudrez placer certaines racines à une position bien précise. Lorsqu'on travaille un nébari, il faut prendre le temps de placer chaque racine pour qu'elle s'éloigne du tronc en étoile et qu'elles soient bien réparties tout autour de l'arbre. On peut également utiliser des allumettes ou des cures-dents mais le cavalier permet en plus de plaquer la racine sur la motte.

Attaches pour grille de drainage

Deux d'un coup : l'attache (numéro 6 sur la photo) et la grille (numéro 7) ! Vous l'aurez compris l'attache sert à attacher la grille de drainage dans le fond du pot. La grille de drainage empêche de sortir et de rentrer : les grains du substrat ne doivent pas s'échapper lors des arrosages notamment et les petites bestioles du type limaces ou cloportes ne doivent pas venir s'installer dans le fond des pots bonsaïs.

Le fil métallique

Pourquoi fixer un bonsai à son pot ? Ce fil peut être du fil de ligature (évitez quand même le cuivre pur car non seulement il est cher mais en plus de ça il s'oxyde vite et dans le pot ce n'est pas terrible pour les racines et encore moins pour les mycorhizes) ou bien du fil de fer classique que l'on trouve dans les grandes surfaces de bricolage par exemple. L'important est d'utiliser à chaque rempotage ce fil pour bien attacher vos bonsaïs à leur pot. C'est un des points cruciaux pour la réussite du rempotage des bonsaïs : un arbre attaché pourra s'enraciner plus facilement sans être emporté par une petite brise après le rempotage. En pleine terre, les racines ancrent l'arbre au sol. En pot et dans un substrat granuleux, rien ne retient un bonsaï fraîchement rempoté. Lire aussi : Attacher le bonsaï au pot