Dans un billet précédent, nous avons abordé la fabrication des attaches de grilles et la découpe des grilles de drainage. Ici, nous allons voir comment préparer les pots à bonsai et attacher le bonsai à son pot. Attacher le bonsai dans son pot Pendant la préparation des pots, il est nécessaire de mettre en place des fils dans le but d'attacher le bonsai au pot.

Comment attacher le bonsai à la poterie ?

Le système le plus commun est sans doute le plus simple pour attacher le bonsai est de passer des fils de ligature depuis le dessous du pot jusqu'à l'intérieur du pot et d'ensérer la motte pour qu'elle ne fasse qu'un avec le pot. La grande majorité des pots bonsai sont dotés de petits trous (en plus de ceux de drainage) qui facilite grandement le passage des fils dans la poterie. Dans le cas contraire, il suffit de passer par les trous de drainage. Pot bonsai préparé pour le rempotage J'ai pris en photo ce petit pot shohin du potier Andrew Pearson, afin de vous montrer un exemple de pot très bien doté en trous. Comme vous pouvez le voir, j'utilise deux fils que je passe parallèlement dans deux trous du pot (de l'extérieur vers l'intérieur) puis de même sur deux autres trous situés un peu plus loin. Lorsqu'il n'y a pas suffisamment de trous, on peut être amené à utiliser le même trou pour passer deux fils différents et fixer le bonsai tout aussi efficacement. Sur la photo du pot, on aperçoit les quatre morceaux de fil prêts à être serrés autour de la motte pour la maintenir en place dans le pot à bonsai. Il est important de croiser les fils et d'attacher une extrémité d'un fil à avec l'extrémité de l'autre fil et inversement. Avec le fil de ligature, on utilise une pince à jin pour tirer et torsader les fils jusqu'au serrage et une pince à fil pour couper le morceau de fil excédentaire. Ainsi la motte est bien fixée. Pensez à protéger les racines au point de contact du fil surtout si celui-ci passe sur le nébari : un morceau de chambre à air de vélo, de caoutchouc, de tuyau d'arrosage ou un bout de tube pour aquarium feront très bien l'affaire. Vous pouvez aussi fixer votre arbre au pot en utilisant une ficelle. Il faut alors croiser le fil au niveau du tronc et passer sous le pot. Cette fixation n'est pas discrète et ne s'utilise qu'uniquement pour des arbres en culture. Elle est par ailleurs plus difficile à mettre en place.