La saison des échanges de plantes continue à battre son plein. Avec les premiers rayons de soleil qui arrivent enfin, je n'ai plus qu'une idée, certainement comme beaucoup d'entre vous d'ailleurs, aller dans le jardin m'occuper de mes arbres, de mes plantes vivaces, des kusamono, de profiter du jardin et préparer le printemps et la nouvelle saison. Cette année encore, j'ai reçu un colis de mon ami Ian d'Irlande du Nord dont vous connaissez sans nul doute le blog Bonsai Eejit. Je vais vous présenter une de ces plantes que j'ai reçu et qui est particulièrement intéressante pour en faire un kusamono et également parce qu'elle est à l'apogée à cette saison : la soldanella, petite plante alpine.

Une soldanella dans un petit pot japonais

Soldanella, juste après le rempotage dans un pot bizen (Japon)

Je profite déjà de la floraison d'une des vivaces que Ian a bien voulu m'envoyer. La soldanella est une plante alpine très appréciée par les amateurs de plantes alpines et de kusamono. Et c'est d'ailleurs mon cas ! Ses ravissantes petites clochettes de couleur parme au bords finement découpés vont très bien avec le petit pot japonais que je lui ai choisi. On reste dans le même camaïeu de couleur et de motif avec ces lignes bleues. Ce pot, je l'ai ramené de mon voyage au Japon effectué en fin 2007. Je l'ai acheté à un spécialiste des pots qui tenait son stand lors de la Taikan-Ten qui a lieu tous les ans fin Novembre à Tokyo. Le jeune vendeur très sympathique m'a dit que ce pot est un pot de bizen et m'a écrit le nom du potier en japonais.

Soldanella, après quelques jours de repos pour se remettre de son voyage.

Pour en revenir au contenu de ce pot, nous pouvons observer après quelques jours chez moi, que les fleurs de la soldanella se sont déjà bien épanouies : elles s'ouvrent délicatement et s'allongent vers la lumière. J'en profite au maximum avant la fin de la floraison et espère qu'elle prospérera pendant de longues années.

Merci beaucoup Ian !

J'espère que les plantes que tu recevras de ma part vont t'apporter autant de bonheur que celles que tu as eu la gentillesse de m'envoyer.