J'avais prévu de vous faire un retour sur mon faux freesia et surtout sur ce shitakusamono d'été et je vais le faire. Mais avec beaucoup moins d'enthousiasme que prévu, vous allez vite comprendre pourquoi. Anomatheca laxa en fleurs en juin 2014Cette petite composition avec l'Anomatheca laxa est bien en pleine floraison en ce moment. Les fleurs se sont ouvertes dimanche. Le beau temps de ces derniers jours n'y est certainement pas pour rien. Les fleurs sont plus petites mais plus nombreuses, la composition a bien commencé son chemin vers la maturité. On ressent un peu de wabi, de sabi qui s'installe. Enfin, vous ne le verrez pas sur les photos... et pour cause.

Le faux freesia fleurit en juin

Cette première photo vous montre la beauté de ces fleurs que je ne peux que vous conseiller d'adopter. Il est vrai qu'il n'y a que très peu d'exposition de bonne envergure qui ont lieu maintenant au mois de juin. Mais pourquoi ne pas se faire plaisir avec une belle plante qui marque bien la saison et qui permet de se faire une petite présentation d'été avec un bonsai de conifère qui reste intemporelle et dont l'image ne pointe pas la saison. Je pense à un juniperus ou un pinus par exemple. Une présentation chez soit, pour se faire plaisir et faire plaisir à sa famille et ses invités.

Pourquoi je suis déçu par cette composition cette année ?

Avec toutes ces pluies printanières que l'on a subit jusqu'à il y a encore quelques jours, le jardin est envahit de gastéropodes en tout genre qui dévorent tout sans vergogne. Ils ne se cachent même plus pour se régaler de mes hostas dont les feuilles ressemblent plus à de la dentelle du Puy qu'à des feuilles belles et entières. Je vous laisse constater les dégats : shitakusamono d'hosta dévoré par les escargotsVous pourrez aisément noter que les feuilles élancées de l'Anomatheca laxa n'ont pas été mangées contrairement à celle de cet Hosta gracillima. Hélas, on en reparlera car les malheurs sont nombreux et pourtant j'ai lutté ardemment contre les escargots.